Infos : Travaux dans le bourg - Circulation alternée du 21/03/2012 au 04/04/2012

Accueil EYRANS Histoire de la Commune

HISTOIRE DE LA COMMUNE

Envoyer Imprimer

 

Située dans la partie la plus méridionale du canton de Saint Ciers sur Gironde, à dix kilomètres au nord-est de Blaye, à cinquante kilomètres au nord de Bordeaux et soixante dix kilomètres au sud de Royan, la commune d’Eyrans est une commune rurale qui s’étend sur une superficie de quatre cent vingt huit hectares.

Traversée par la route départementale N137 et desservie à 7 kilomètres par l’autoroute A10 qui favorise son désenclavement, elle est un lieu de passage sur l’axe routier reliant la métropole de l’aquitaine à Saint-Malo. Cette caractéristique la différencie de ses communes voisines qui sont celles d’Anglade au nord-ouest, appartenant au même canton; et celles de Cartelègue à l’est, de Saint Androny à l’ouest, de Fours et de Mazion au sud, appartenant au canton de Blaye.

Mais, outre cette situation favorable par rapport aux voies de communication majeures, Eyrans doit aussi son originalité à la diversité de son paysage. En effet, la commune associe sur son territoire deux éléments topographiques contrastés et distincts : un plateau et un marais qui rappellent que l’on est ici aux frontières du pays bordelais et de la Saintonge : Le nom d’Eyrans viendrait d’ailleurs d’un terme frontière d’origine celtique « Icoranda »(1). Le plateau est entièrement viticole alors que le marais est le domaine des herbages. Avant d’atteindre ce marais, une zone de transition réservée à la céréaliculture et au maraichage est arrosée par la Moulinade, petite rivière sur laquelle s'élèvent deux moulins.

Traditionnelle, cette mise en valeur du sol, basée sur la polyculture se maintient depuis des siècles ; mais malgré une alternance d’épisodes de prospérité et de crise, la culture de la vigne est restée la culture dominante : la vocation de la commune d’Eyrans est donc une vocation viticole.
Corrélativement, l’évolution de la population est marquée par un faible accroissement voire une relative stabilité des effectifs au cours du dernier siècle. Sur la dernière décennie l’augmentation de population a été plus nette pour aujourd’hui atteindre 700 habitants.

Deux autres circuits plus touristiques traversent la commune ; la piste cyclable reliant Blaye à Etauliers et les chemins de randonnées cantonaux qui ouvrent sur les zones boisées de l’est du canton et sur les marais d’Anglade et de Saint Ciers sur Gironde.

Placée sur l'un des chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, l'église Saint-Pierre abrite un joli mobilier, notamment une Vierge à l'Enfant, en marbre, du XVII siècle, provenant du village de l’hôpital, lieu de halte où les pèlerins et les pauvres s’arrêtaient.

Agréable commune aux sites pittoresques, Eyrans est un carrefour touristique et gastronomique de tout premier ordre, c'est un lieu de villégiature des plus accueillants.

(1) La signification du mot en question serait "limite, frontière" (randa) marquée par l'eau. Pour Jacques Lacroix, le radical ic- correspond bien à "eau", on le retrouve par exemple dans Icauna (déesse de rivière à Auxerre). Source Wikipédia


 

Les cahiers du Vitrezais n°59 : la commune d’Eyrans aux 19ème et 20ème siècles et note sur les maires et conseillers municipaux d’Eyrans 1830 à 1940.


EYRANS en Blayais commune viticole de gironde. Edition de la maison des sciences de l’homme d’aquitaine.

 

AGENDA

Novembre 2017
D L Ma Me J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

MAIRIE D'EYRANS

51 rue des Ecoles
33390 EYRANS

Tél. : 05 57 64 71 16
Fax : 05 57 64 51 58
Jours et horaires d'ouverture

Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi
14h00 à 18h30